Il faut reconnaître que les demandeurs d’emploi ne sont pas réduits à travailler dans n’importe quelles conditions. Logiquement, les chômeurs à la recherche d’un emploi à plein temps ne s’intéressent pas aux contrats courts. Entre 2007 et 2011, environ 500 000 personnes ont dû renoncer à un poste en raison de problèmes de logement et du surcoût de la mobilité exigée quand, par exemple, un couple qui travaillait dans une même entreprise trouve pour chacun des emplois dans des entreprises différentes éloignées de leur domicile.

Un problème crucial se pose souvent chez les jeunes qui ont terminé leurs études et qui ne peuvent trouver un emploi (25%) pour des raisons diverses : manque d’expérience exigée par l’employeur, formation inadaptée, impossibilité sans moyen de locomotion d’accepter des emplois trop éloignés de leur lieu d’habitation (souvent le domicile de leurs parents). 53% des jeunes diplômés assurent ne pas trouver d’emploi en France.

Le licenciement dans les grandes entreprises devient un problème récurent. Il est crucial pour les ouvriers  employés depuis des années dans une entreprise et qui ne peuvent espérer une reconversion, ou qui doivent quitter le lieu où ils habitaient pour trouver une nouvelle activité.

La monnaie pour vivre

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir